jeudi 13 novembre 2008

Où est la sortie de secours?

Ca ne va pas ce matin. Ca ne va vraiment pas...Je me sens grosse, moche et sale. Et je ne trouve rien de mieux que de venir écrire ici. Plutôt que de réviser mes contrôles d'espagnol, d'anglais et de maths. J'ai honte... Parce que j'aime tellement l'école. Mais je n'ai plus aucune capacité de me concentrer, et encore moins d'apprendre. Je mets, une nouvelle fois, ma scolarité en danger. Sauf je ne peux rien faire cette fois-ci, à part passer 4h sur mes cours pour en retenir à peine 2 phrases. J'aimerai que la vie soit... [Lire la suite]
Posté par vie_brisee à 08:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 12 novembre 2008

J'étais une "grosse vache", il n'y a pas d'autre mot.

J'ai honte. Je me revois encore, manger jusqu'à en avoir mal au ventre. Manger pour tenter d'oublier cette tristesse.J'ai tellement peur de redevenir cette "grosse vache". Cette fille qui se faisait manger par les réflexions des autres, et qui mangait pleurait en silence.Et dire que j'avais déjà perdu du poids quand cette photo a été prise. La peur de regrossir est plus forte que la peur d'en mourrir.
Posté par vie_brisee à 12:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
mardi 11 novembre 2008

Ce masque n'est plus une protection, mais une pathologie à lui seul.

Dites aux gens de mon entourage que je suis malade du stress. Et entendez les rires.Dites aux gens que je suis triste. Entendez les reproches, les conseils de merde (et les jugements qui vont avec, bien entendu...)Dites leur que je veux crever mourrir. Et entendez les claques sur ma joue.Et puis les larmes... Parce que les apparences sont trompeuses. Parce que je suis renfermée, car depuis toute petite je me cache derrière un masque qui me rend malade. Je montre tout l'opposé de ce que je suis. On me voit comme une fille bien... [Lire la suite]
Posté par vie_brisee à 21:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 10 novembre 2008

Marc Antoine <3

A qui tu penses? A qui tu parles?Quand ton existence, n'a plus d'importanceQue tu te caches derrière un sourireQue tu détestes, qui se répèteA qui tu donnes? Qui te pardonne?Quand tu n'as personne, en qui t'as confianceEt que tu n'as plus qu'un pour te retenirEn ce monde, que tu détestesEntre la vie et la mort tu sais plus ce qu'il y a de mieuxEntre le jour et la nuit tu sais plus ce qui te rend heureuxEncore juste une autre nuit, Que tu pleures, que tu pleures,Encore une autre nuit,Que tu comptes les heures,Tu ne sais plus quoi... [Lire la suite]
Posté par vie_brisee à 18:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 10 novembre 2008

Je n'ai pas envie d'être à demain. Les jours se suivent et se ressemblent. C'est tellement frustrant, de tout savoir d'avance, de connaître tous les échecs et les déceptions qui nous tomberont dessus. Ce quotient dans lequel je me suis perdue. Dans toutes ses manies devenues obsessionnelles pour faire disparaître ce mal qui m'anime. La vie n'est pas aussi belle que je le croyais petite. J'avais soif de vivre, parce que je voulais être grande. Parce que c'était "trop cool", parce que les adultes avaient l'air heureux.... [Lire la suite]
Posté par vie_brisee à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 9 novembre 2008

"Rappelons que le symptôme n'est jamais là par hasard, il est toujours raccroché à un évènement psychique interne ou à un évènement traumatique externe. Il apparaît lorsque le sujet se trouve dans une impasse de compréhension pour donner du sens à ce qu'il ne peut pas exprimer au niveau psychologique. Le psychisme apaise alors son anxiété en créant un symptôme; un peu comme le délirant plonge dans le délire qui le protège d'un monde qui, pour lui, s'effondre. Le symptôme protège donc l'anxieux de quelque chose qu'il ne peut plus... [Lire la suite]
Posté par vie_brisee à 18:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 8 novembre 2008

Je suis une sous-merde

Parce que je déteste la vie. Ainsi que les gens autour.Je me demande même si je ne hais pas les gens plus que je me hais moi même.Je les aimais, avant de vouloir les tuer. J'aimais ma vie avant de l'enfermer dans l'imaginaire. Mais tout a une fin. La mienne est pour très bientôt. ca va vraiment vraiment pas... Tout ce que je fais est voué à l'échec. Comment est-il possible d'avoir 12.5 à un contrôle alors qu'il n'y a que 3 fautes à tout casser? Et merde... Je ne vaux donc que ça? A quoi bon continuer dans cette merde de... [Lire la suite]
Posté par vie_brisee à 13:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 6 novembre 2008

Lycée

Même si les cours m'épuisent. Même si les difficultés à se concentrer et à travailler sont infernales. Même si les crises d'agoraphobie sont belles et bien présentes. Même si se lever le matin est un supplice. Je crois que j'aime être au lycée en cours. Même si il y a partout des traces de mes conneries, de mes larmes. J'en ai besoin, parce que ca m'aide à penser à autre chose. Parce que je suis obligée de faire croire aux autres que je suis la plus forte, que je suis toujours celle qui a la forme. Et que si mon masque se perçait,... [Lire la suite]
Posté par vie_brisee à 20:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 5 novembre 2008

Retour de la clinique

Tout s'est très bien passé. C'est pas forcement drôle cet examen, la préparation est longue et surtout difficile à boire (4L les cocos ^^). Mais l'examen sous anesthésie général, SUPER. On ne sent rien et ça rassure. Moi qui ai peur de la douleur, honnêtement ca ne me fait plus peur. Le bilan est une nouvelle fois négatif. Je n'ai rien. Je suis saine... Mais pas sauvée pour autant.La conclusion est beaucoup plus dure à mes yeux. De l'angoisse. Cette douleur persistante, à en vomir, n'est en faite que de l'angoisse. Je n'aime pas... [Lire la suite]
Posté par vie_brisee à 14:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 3 novembre 2008

Pourquoi est-ce que tout va si mal?

Parce que chaque jour qui passe accentue et aggrandi cette plaie.Et je prie pour succomber de cette souffrance. "Ca la ronge, j'en suis sûr, mais lentement, patiemment : elle prend le dessus, elle n'est pas capable ni de se consoler ni de s'abandonner à son mal. Elle y pense un petit peu, un tout petit peu, de-ci de-là, elle l'ecornifle. Surtout quand elle est avec des gens, parce qu'ils la consolent et aussi parce que ça la soulage un peu d'en parler sur un ton posé, avec l'air de donner des conseils. Quand elle est... [Lire la suite]
Posté par vie_brisee à 21:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]